BAISSE DES APL
TOUS CONCERNES!

Madame, Monsieur,

Vous le savez certainement, le Gouvernement a annoncé une baisse de l’APL de 5 € par mois au 1er octobre 2017 puis de 50 à 100 € par mois au 1er janvier 2018.

Soit au total une baisse d’APL de 55 € à 105 € dès janvier, par foyer et par mois.

Malgré les réactions négatives, le gouvernement a inscrit cette mesure dans le Projet de Loi de Finances pour 2018. Il veut faire baisser le budget des APL dans l’habitat social, à hauteur de 2 milliards d’euros, prenant ainsi le risque de mettre en grandes difficultés des centaines de milliers de locataires.

En effet, depuis vingt ans, les loyers et les charges ont progressé bien plus rapidement que les allocations et ressources des ménages à revenus modestes.

La moindre baisse des APL peut donc entraîner une hausse des impayés de loyers et des expulsions locatives.

Par ailleurs, le Gouvernement demande aux Offices de baisser les loyers. Et cela ne concerne pas le propriétaires privés !

Cette baisse ne vous fera rien gagner mais vous perdrez beaucoup : pour votre Office, c’est 1,7 million d’euros de ressources en moins, c’est-à-dire autant de travaux qui ne pourront pas être faits et ce, dès l’an prochain.

Ces 1,7 million d’euros qui auraient dû améliorer votre cadre de vie, vont en fait, servir à éponger le déficit de l’Etat.

Nous, bailleurs sociaux, ne demandons aucun avantage ou traitement de faveur, mais nous ne souhaitons pas être la variable d’ajustement d’un Etat sans ressources.

Le Conseil d’administration et la Direction de l’Office avons décidé de nous mobiliser contre ces mesures. Nous appelons les professionnels du bâtiment à en faire autant car ils vont perdre de nombreuses commandes et donc des emplois.

C’est pourquoi nous appelons à une manifestation de tous (locataires, salariés de l’Office) devant l’Assemblée Nationale. Rendez-vous au pied du métro Invalides le mardi 17 octobre à 14h00.

Dans ce cadre, le siège de l’Office et les loges seront fermés le 17 octobre après-midi.

Le Conseil d’administration et la Direction de Seine Ouest Habitat