Pour la première fois, SOHP a rejoint à l’automne dernier le groupement formé par l’AORIF (Association des organismes de logement social d’Ile-de-France) composé de 40 bailleurs pour réaliser l’enquête 2021 auprès d’un panel représentatif de 770 locataires, soit 10% du parc locatif.

 

Cette année SOHP obtient 90% de taux de satisfaction globale, soit 1 point de plus qu’en 2017 et arrive également en tête des résultats obtenus par les bailleurs en Ile-de- France, preuve de l’engagement et de l’implication de l’ensemble des équipes pour vous apporter un service de qualité.

Fort de ces excellents résultats, SOHP continuera d’optimiser le fonctionnement des équipements de votre logement et le traitement de vos demandes tout en poursuivant ses actions pour vous proposer des équipements en bon état, une propreté de bon niveau dans les parties communes, des services modernes toujours à la pointe des dernières technologies pour faciliter votre quotidien et vous garantir un service de grande qualité.

 

 

 

 

FOCUS : La propreté des espaces extérieurs en forte progression depuis 2017.

L’entretien des espaces verts existants et la création en juin dernier de jardins partagés dans les résidences éligibles ont permis d’obtenir un résultat en hausse (+ 7 points) confortant ainsi les efforts pour mettre à disposition des résidents des espaces conviviaux, agréables et bien entretenus. SOHP souhaite désormais développer en parallèle de son programme de plantations d’arbres (100 arbres). La création d’îlots de fraîcheur bioclimatique grâce à la réalisation d’espaces végétalisés en pied d’immeuble (verger, potager, espaces fleuris…). Un investissement de 70 000 euros sera ainsi consacré en 2021 à ces aménagements verts.

 

 

 

 

Dans le cadre de la rénovation de la rue Aristide Briand à Issy-les-Moulineaux, au coeur de la ZAC Léon Blum, SOHP et la Ville d’Issy-les-Moulineaux réutilisent des matériaux issus de la démolition des immeubles en privilégiant les circuits courts.

La construction de la future gare Issy RER de la ligne 15 du Grand Paris Express est l’occasion pour la ville d’Issy-les-Moulineaux de rénover le quartier environnant. Ce réaménagement de la ZAC Léon Blum a pour objectif de répondre aux enjeux de la Métropole, notamment sur les questions de logement et de transport, tout en offrant un cadre de vie agréable à ses habitants.

Afin de répondre notamment aux exigences de son premier budget climat adopté en février, SOHP et Issy-les-Moulineaux réemploient des matériaux issus de la démolition dans le cadre d’une politique d’économie circulaire.

Réalisation d’une sculpture de grande taille

Une sculpture en forme de « nid » a été créée en recyclant les tiges des fers à béton extraites des anciens bâtiments.

Le plasticien Aurélien Boiffier a mené, au cours de l’été 2020, deux ateliers auprès d’une vingtaine d’enfants avec le CLAVIM et l’association les Sources de Rodin dans le but de conduire les enfants à réaliser des maquettes et des petites sculptures expérimentales sur le thème du « nid ». Ils ont ainsi manié des matériaux issus de diverses récupérations.

Ces modèles réduits de nids ont permis d’inspirer la forme de l’œuvre définitive. L’artiste est ensuite venu à plusieurs reprises sur le chantier entre novembre 2020 et février 2021 afin de « tisser » les fers à béton extraits de l’immeuble déconstruit dans le but de réaliser la sculpture.

Cette œuvre trouvera ainsi sa place dans les futurs aménagements paysagers de la ZAC Blum (jardins des sculptures).

Réemploi du béton in situ

Lors de la déconstruction de l’immeuble du 51-55 rue Aristide Briand, l’entreprise a conservé le béton démoli dans le but d’obtenir un béton concassé finement. Sur 3 500 tonnes de béton issu de la démolition, 40%, soit 1400 tonnes, ont été réutilisées.

Seine Ouest Habitat et Patrimoine ainsi pu le valoriser sur place, dans le cadre de l’installation d’une plateforme de travail pour les entreprises du promoteur Sefri-Cime (construction du lot A2) et il servira également de fondation au futur chemin piéton menant de la rue Aristide Briand à Technopolis. Ces récupérations de matériaux de démolition concourent à réaliser dans le quartier Léon Blum une ZAC bas-carbone.

 

Dans le cadre des opérations de remplacement et de modernisation des ascenseurs, Seine Ouest Habitat et Patrimoine procédera prochainement à la rénovation complète (moteurs et cabines) de 5 ascenseurs des résidences :

– Villebon A : 2 et 10 rue Michel Vignaud à Meudon-la-Forêt

– Henri Tariel : 20 et 20 bis rue Henri Tariel à Issy-les-Moulineaux

– Pépinière : 144 ter avenue de Verdun à Issy-les-Moulineaux

Coût total des travaux : 640 000 €

Ces travaux apporteront aux locataires un appareil plus moderne, aux dernières normes en vigueur, offrant ainsi plus de sécurité et une meilleure accessibilité.

Un service de portage sera mis en place pendant la durée des travaux, du lundi au samedi de 10h00 à 12h00 et de 17h00 à 19h00, jours fériés compris.

Ces ascenseurs seront dotés d’un écran d’information connecté à distance.

 

 

Cet outil qui s’inscrit dans notre démarche qualité, mise en œuvre depuis plusieurs années, nous permettra de communiquer, échanger et partager des informations utiles en temps réel à la vie de l’immeuble : travaux, avis de passage, évènements festifs, prévisions météo et actualités du jour !

 

L’ouvrage Résistance se situe sur la commune d’Issy-les-Moulineaux, près de la place de la Résistance et du quai de Stalingrad.

Ces travaux de palplanches, consistent à insérer par vibrofonçage des poutres métalliques dans le sol, ont démarré mardi 9 février dernier sur le chantier de l’ouvrage.

Après une première série d’interventions, le passage dans des terrains plus durs nécessite de compléter le vibrofonçage par la technique de battage (à l’aide d’un marteau). Le recours à cette méthode sera ponctuel et engendra des nuisances sonores notables.

Le vibrofonçage reste la technique privilégiée pour ces travaux. Consciente de l’impact de ces opérations, la Société du Grand Paris a mis en place pour la première fois un système de bâches acoustiques gonflables autour de la machine afin de réduire au maximum les nuisances sonores à la source.


Grand Paris Express met tout en œuvre pour limiter la gêne occasionnée par les travaux et vous remercie pour votre compréhension.

Dans la mesure du possible, les activités les plus bruyantes seront réalisées entre 7h30 et 19h. 

Joindre l’agent de proximité : Margaux TIGHREMT 06 46 90 78 35.   Voir l’évolution des travaux

A Meudon, le nouveau foyer Les Deux Arches est destiné à l’accueil de jeunes en début de parcours professionnel. Il dispose de 50 chambres meublées équipées (cuisine, salle de bain…) et d’espaces communs (laverie, cuisine collective, salle de détente…) favorisant les temps d’échanges entre les résidents.

La structure est gérée par l’Association “Les Jeunes de La Plaine”, déjà intervenante dans un foyer à Issy-les-Moulineaux, qui assure une présence 24h/24 sur place et qui accompagne les jeunes dans leurs démarches. Ce type d’habitat à dimension sociale permet d’offrir un cadre sécurisant et de donner un coup de pouce aux jeunes qui s’y installent. Dans ce lieu, véritable espace d’apprentissage de la vie en société, leur parcours vers l’autonomie est facilité.

Le bâtiment, réalisé par l’agence Cobe Architecture et labellisé Habitat et Environnement, a été conçu avec des matériaux durables à l’instar du bois choisi pour les façades et les volets : du douglas. Aussi, afin de diminuer notre impact environnemental, des panneaux solaires ont été installés en toiture, permettant une économie de 30 % de la consommation en eau chaude sanitaire.

Jeudi 11 février, Seine Ouest Habitat et Patrimoine (SOHP) inaugurait les travaux de réhabilitation de la résidence L’Orangerie et la livraison du Foyer Les Deux Arches à Meudon. Ces deux visites ont démontré une fois encore la volonté de SOHP de mener une politique d’investissement dynamique, environnementale et innovante, tout en assurant une production de logements sociaux d’une grande diversité de typologie, et en facilitant l’insertion.

Afin de diminuer l’impact environnemental de ses immeubles, SOHP réhabilite tous les ans 120 logements. La résidence L’Orangerie a ainsi bénéficié d’une réhabilitation thermique permettant d’éviter une trop grande déperdition de chaleur par le toit et par le sous-sol.

Pour la première fois à Meudon, Seine Ouest Habitat et Patrimoine a construit une résidence pour les jeunes travailleurs de 50 chambres et un local d’activités, au 10-14 rue du Docteur Arnaudet, dont la gestion a été confiée à l’Association des Jeunes de la Plaine. Le local d’activités deviendra très prochainement un lieu de production pour Maxime Ollivier, pâtissier, boulanger et chocolatier.

Ce type d’habitat inclusif avec une dimension sociale permet d’offrir aux jeunes un cadre sécurisant. Dans ce lieu, véritable espace d’apprentissage de la vie en société, leur parcours vers l’autonomie sera facilité.

Ce bâtiment, réalisé par l’agence Cobe Architecture et labellisé Habitat et Environnement, a été conçu avec des matériaux durables à l’instar du bois choisi pour les façades et les volets. Aussi, afin de diminuer notre impact environnemental, des panneaux solaires ont été installés en toiture, permettant une économie de 30 % de la consommation en eau chaude sanitaire.

 

Toujours soucieuse de mettre en œuvre un service public du logement sur mesure, Seine Ouest Habitat et Patrimoine a lancé au début de l’année un nouvel outil : les visites virtuelles des logements vacants.

Les attributaires de logement peuvent désormais visiter les appartements proposés à distance : un service très utile en cette période de Covid.

Dans le détail, l’attributaire de logement reçoit un bon de visite en papier avec un code QR qui lui permet d’être dirigé sur la vidéo.

Boulogne-Billancourt

Chaville

Issy-les-Moulineaux

Issy-les-Moulineaux

Issy-les-Moulineaux

Boulogne-Billancourt